DSC05207 1
 
Charline s'est envolée pour la Serbie ! Elle raconte :

"Dobar dan,

 
Depuis le 10 janvier, je suis en Serbie et je prononce ces mots tous les jours.
 
Petit retour en arrière: il y a 4 mois j'avais le plaisir d'integrer la joyeuse équipe de volontaires de Cool'eurs du Monde en vue d'une mission de volontariat qui allait se dérouler en partie en Serbie dans l'association partenaire Proaktiv. Ces quelques mois a Bordeaux m'ont permis de connaitre l'équipe de choc de Cool'eurs du Monde et d'avoir un apercu plutôt complet des projets de l'association. En parallèle, j'ai commencé à suivre des cours de serbe à l'université, afin de prendre un peu d'avance sur l'apprentissage de la langue.
 
Il y a 18 jours j'aterrissais donc à Belgrade, où j'allais passer quelques jours avant de rejoindre Nis, dans le sud du pays. J'ai été chaleureusement reçue par Ivan de Proaktiv, ainsi que par Tamara et Milos, 2 volontaires qui avait passé 6 mois à Bordeaux l'année dernière dans le cadre d'un service civique. Ils m'ont rapidement mis à l'aise, et c'est dans un mélange d'anglais, de francais et de serbe que nous allions commencer à communiquer.
Ma mission en Serbie sera de suivre les projets que Proaktiv a deja mis en place pour les jeunes à Nis et dans la region et surtout de participer à l'organisation d'un echange de jeunes l' été prochain entre la Gironde et Nis. Cet echange interculturel aura notamment pour thématique la violence dans le sport chez les jeunes.
 
Les premiers jours ont deja été très riches en rencontres (représentants de l'Institut Francais, organisations partenaires de Proaktiv, etc.) et en apprentissage de la culture serbe. Nis est une ville agréable, assez petite pour pratiquement tout faire à pied, mais assez grande pour y trouver tout ce dont on a besoin. Je commence à me repérer, entre la riviere et la rue piétonne, et c'est plutôt agréable.
 
Je me sens un peu comme une éponge à absorber tous les nouveaux mots et informations que je note scrupuleusement dans un carnet. Il faut aussi que je m'habitue à me sentir un peu seule pendant une réunion en serbe où lorsqu'explosent des rires dans une conversation que je ne peux pas suivre. Cependant, j'aime vraiment voir le sourire des gens quand j'essaye de répondre en serbe (je ne sais toujours pas si c'est que ça leur fait plaisir où parce que je ne le dit pas bien). Je me sens aussi comme un enfant qui apprend à lire car je tente de déchiffrer tous les panneaux, noms de rues, de magasins écrits en cyrillique !
 
A bientot, vidimo se !
 
Charline"

 

Mentions légales | Contact

Maintenance et hébergementAgence Agerix : votre projet en toute sérénité

Rejoignez-nous sur Facebook !

 

facebook