DSCN3092 1
 
Claire et Éloïse s'emparent des terres marocaines !

 

"Nous sommes affectées à la mission Maroc qui couvre différents champs d’intervention. La mission que nous allons débuter à Meknès consiste à coordonner un échange de jeunes entre le Maroc et le village de Beychac et Caillau. Pour cela, nous avons déjà rencontré les jeunes français ainsi que l’organisateur local qui a fait appel à Cool’eurs du monde.

Ensuite, et plus en lien avec les attentes de notre tuteur marocain, Zoubir Chattou, nous allons participer au développement des projets de l’association Ifker. Cette structure a pour but de valoriser le patrimoine local, l’environnement et de mener des actions de sensibilisation au développement durable. Concrètement, nous avons pour mission de constituer des randonnées thématiques, qui pourront s’adresser à des touristes friands de ce type d’activité.

Enfin, une partie de nos missions respectives s’intéresse à l’amélioration des systèmes de communication, notamment à l’amélioration des supports web (site, réseaux sociaux etc.).

En termes de préparation, nous avons surtout affiné nos missions en cohérence avec nos tuteurs marocain et français. Autrement, nous avons trouvé la semaine de préparation au départ très intéressante. Le travail sur les préjugés et l’interculturalité a été très formateur.

Nous sommes arrivées mercredi 10 à Rabat dans une auberge très confortable, située dans la médina. Ce qui nous a d’abord dépaysées, c’est le muezzin à 5h du matin ! (le monsieur qui chante l'appel à la prière).Après quelques temps passé ici, on n’y fait plus trop attention, mais c’est à ce moment-là qu’on vit pleinement la notion d’interculturalité. Après s’être présenté à France Volontaires Maroc, nous avons sillonné la ville en découvrant les spécialités locales : les sites classés UNESCO, la médina, la kasbah des Oudaïa etc. En nous promenant dans la rue, nous ressentons tout de même un regard pesant.

Nous sommes pressées de commencer les cours de darija (langue des marocains) pour mieux pouvoir échanger avec la population locale. Après avoir discuté avec quelques marocains, il semble faire très froid dans la ville de Meknès, ce qui nous laisse une certaine appréhension. Néanmoins, les marocains font preuve d’une grande hospitalité et d’une certaine générosité, ce qui nous donne envie de rapidement rencontrer les gens de Meknès."

 
Claire et Éloïse
 
Claire tient également un blog sur sa vie au Maroc, alors si vous voulez en savoir plus, n'hésitez pas à cliquer juste ici : http://instantsmaroc.jimdo.com/

 

Mentions légales | Contact

Maintenance et hébergementAgence Agerix : votre projet en toute sérénité

Rejoignez-nous sur Facebook !

 

facebook