Les volontaires internationaux et français se sont retrouvés le lundi 13 novembre pour effectuer une formation avec l'équipe de Cool'eurs du Monde. Interculturalité, échange autour du service civique, citoyenneté et solidarité internationale étaient au rendez-vous des discussions tout au long de ces 12 jours.

 

C'est dans un gîte situé à Coussac-Bonneval en Haute-Vienne que les 44 volontaires de WECCEE 4, SESAME 2 et GIRONDE 2 se sont retrouvés pour se rencontrer, partager, en apprendre plus sur leurs missions et se préparer à leurs vies sur place. De Madagascar à la Tunisie, du Maroc à la Serbie, de la Guinée au Vietnam, du Sénégal au Québec, de l'Italie au Burkina Faso sans oublier la France, cette année c'est pas moins de 11 nationalités différentes qui ont été représentées durant ces quelques jours. 

photo gîte Le gîte de Coussac-Bonneval dans lequel les volontaires ont passé les 12 jours d'intégration.

Cette formation a été mise en place dans le but de préparer les jeunes à la vie qui les attend sur place que ce soit au niveau de la rencontre interculturelle, de la santé ou encore de la sécurité pendant le séjour. 

Tout au long de ces quelques jours les volontaires ont donc passé des journées bien remplies abordant tour à tour des thèmes divers et variés tel que : leurs motivations et projets d'avenir, la solidarité internationale, l'éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale (ECSI), l'interculturalité, la sécurité, la santé et la vie sur place, la valorisation de leur volontariat ou encore la coopération décentralisée. 

Ils ont également pu prendre part à des activités plus ludiques qui leur ont permis de mieux comprendre les différents thèmes abordés (participation à une animation d'ECSI par exemple). 

photo formation1Ambiance studieuse pour les jeunes en formation. 

photo formationLes jeunes volontaires ont pu participer à un jeu d'ECSI grandeur nature nommé "Le jeu des cubes". 

 

Les volontaires se sont aussi déplacés à Lormont, le 16 novembre, pour participer à une journée sous le signe de la citoyenneté, cet évènement s'inscrivait dans le cadre de la semaine de citoyenneté portée par la ville de Lormont. Ils ont alors pu échanger et débattre autour de ce vaste thème mais aussi rencontrer différents acteurs et leur présenter leurs missions. 

photo lormontJade et Ibrahima nous expliquent ce que représente la citoyenneté pour eux en quelques mots. 
photo lormontJean-Marc Dutreteau présente le projet et les jeunes volontaires aux différents acteurs qui ont fait le déplacement.

Les volontaires internationaux ont également pu découvrir le patrimoine local, à travers la nourriture française.photo repasMais aussi à travers des petites balades, des rencontres et des temps plus informels où ils ont pu apprendre à connaître la culture de chacun. 

baladePetite balade avant le couché de soleil à Coussac-Bonneval. C'est la température qui a été le choc le plus important pour certains. 

Certains volontaires ont également été assistés à un match de rugby qui opposait l'équipe de St Yrieix à l'équipe clermontoise le dimanche 19 novembre. C'est pour apporter leur soutient à un ancien volontaire de WECCEE 3, Georges qui fait maintenant partie de l'équipe, que les volontaires ont eu l'occasion de voir ce match fort en émotion. 

MatchLes volontaires et Georges qui n'a pas pu jouer ce jour là mais qui était avec eux pour supporter son équipe. 

C'est à travers la présentation de leurs missions respectives que les volontaires ont pu comprendre quel était le rôle de chacun et dans quels pays tout le monde allait effectuer ces 6 mois de missions. La présentation se faisait par binôme et c'est avec beaucoup d'originalité que chacun d'entre eux ont présenté leurs missions ; petites scénettes, danse, activités ludiques ou encore ombres chinoises étaient au rendez-vous. 

missionTimothée, Mame Lampe et Nathan présentent leurs missions en danse (haka). Le trinôme des rugbymen. 

Ces 12 jours ont été forts en émotions et resteront dans les mémoires de chacun. Réunir 44 jeunes venants d'horizons différents, de cultures différentes, avec des différences d'âge, de croyances ou simplement des manières de vivre assez éloignées paraît compliqué et pourtant chacun à réussi à trouver sa place, à s'exprimer, donner son opinion, dire ce qui lui plaisait ou non et surtout tous ont trouvé durant ce séjour des personnes sur lesquels ils peuvent désormais compter. Les aurevoirs ont été quelque peu difficiles mais tout le monde à hâte de commencer sa mission de service civique. 

Mentions légales | Contact

Maintenance et hébergementAgence Agerix : votre projet en toute sérénité

Rejoignez-nous sur Facebook !

 

facebook